Réseaux sociaux

Voici quelques exemples de commentaires concernant la BD

Bonjour,

Le sujet est alléchant... Le fantasme des soviétiques sur la Lune...

Dès la sortie de la version papier... J'achète ! 

 

Parfait ! 

Je reste à l'affût pour la sortie de l'album en vrai papier et on en discute après la lecture... (Faudra bien, un jour, que je me mette à la liseuse !) 

 

Vu le lien sur le FCS... https://www.amazon.com/dp/1980797722  

Commandé à l'instant !

 

Reçue à l'instant...  

Je ne connais pas très bien le programme spatial soviétique mais il me semble qu'il y ait un petit anachronisme lorsque vous évoquez "le grand basin d'immersion" de la Cité des Etoiles... Le 9 avril 1969 il n'existait pas encore...

Page 21 "le sbire du KGB" qui est chargé de la visite guidée de Baïkonour ressemble étrangement à Vladimir Poutine 

Je continue la lecture... J'aime beaucoup !

page 15 : Svetlana (Tatianova Anokhin) aurait dû voler avec Alexeï Leonov (L'épouse de Leonov s'appelle Svetlana Pavlovna Dozenko !)

page 46 : Les deux soldats soviétiques fumant non loin du pas de tir, comme un certain Maréchal Nedelin !

je cherche encore...

Excellente cette BD... Bravo ! 

 

Svetlana Tatianova Anokhin : Sergueï Anokhin est un pilote d'essai mythique qui a entraîné des cosmonautes à la demande de Sergueï Koroliov en personne...  Svetlana aurait pu être sa fille... elle aussi a fait de la voltige... (Cela dit elle précise page 15 que son père "travaillait comme chercheur délégué à l'observatoire du Parc Lazienki à Varsovie...) Aucun rapport donc...   

Le Major Boris Anatolievitch Filipchenko : en réalité Anatoli Vassilievitch Filipchenko...

Le Major Igor Nazareïev Klimouk : en réalité Piotr Ilitch Klimouk...

A ce propos pourquoi n'avoir pas gardé les vrais noms, alors que ceux des cosmonaute de Voskhod 2 par exemple ont été conservés ? 

Une excellente bande-dessinée, le travail est remarquable, les dessins magnifiques... Chapeau bas !

 

Excellent ! Il y a également "Par le bouc de Lenine !"

Oui, page 56... Génial 

Il ne fallait surtout pas les camoufler, cela ajoute une vraisemblance accrue à cette merveilleuse histoire ! 
J'ai également adoré l'allusion à "Frau Im Mond" !

 

Page 44 je viens de m'apercevoir que le navire bardé de paraboles s'appelle : "Cosmonaute Youri Gagarine"...
Vraiment excellents tous ces clins d'oeil !!!

 

La réalité et la fiction se mêlent si habilement dans cette histoire que l'on ne vous en tiendra pas rigueur !  

A quand la prochaine BD ?  A moins que cela ne soit encore совершенно секретный ! 

 

Excellente nouvelle !  

Une expédition vers le satellite d'une planète géante avec des références aux amérindiens (à la nation Lakota ?)  

Un an ça va encore....  deux ans c'est beaucoup trop long !   

Nous prendrons notre mal en patience

 

Tiens, j'ai reçu mon exemplaire cet après-midi.

Maintenant que tous les "clins d’œil' ont été dévoilés, je vais pouvoir le lire l'esprit dégagé.... 

 

Aucun détail de l'intrigue n'a été divulgué... Il y a d'autres clins d’œil d'ordre "technique"... On en reparlera plus tard !

Connaissant ta perspicacité ils ne t'auraient de toute façon pas échappés ! 

 

 

Au contraire, tu m'as rendu un fier service! Je ne suis pas un fan de détails techniques, et les noms que tu as cité, je ne les aurais jamais trouvé! 

Le grand bassin d’immersion de la cité des étoiles m'est totalement inconnu. J'aurais cherché longtemps......

Mais je ne désespère pas de trouver un petit quelque chose auquel même son auteur n'y a pas pensé... 

 

Il ne faudrait pas tomber dans les travers de ces psychanalystes qui ont décortiqué des contes pour enfant comme "Blanche-Neige et les sept nains" ou "La belle au bois dormant" ! 

 

Concernant les clins d'oeil "techniques"... 
Il s'agit bien évidemment de l'évocation du LLRV (Lunar Landing Research Vehicle), puis du LLRT (Lunar Landing Training Vehicle) dont il n'existait, à ma connaissance, aucun équivalent soviétique... Comme le précise l'auteur ils utilisaient un hélicoptère le Mil Mi-4 (très largement inspiré du Sikorsky H-19).
Dans la BD, page 36, le LLRT soviétique comprend une cabine fermée, se pilote debout et sans siège éjectable, alors que les versions américaines se pilotent assis et disposent d'un siège éjectable... (Il eut été de toute façon impossible de s'éjecter en position debout !)
Page 40, le moteur de "la plate forme volante" explose tuant son occupant... 
Dans la réalité il y a eu trois accidents (1 LLRV / 2  et 2 LLTV / 3) entraînant la perte de l'engin... Les pilotes ayant pu s'éjecter, ils ont eu la vie sauve... Heureusement, car parmi eux figure un certain Neil Armstrong ! (6 mai 1968)
Page 41, le héros de l'histoire se demande pourquoi n'avoir pas employé un engin accroché à une grue avec des courroies... un autre clin d'oeil, puisque cela a bien été réalisé par les américains ; le LLRF (Lunar Landing Research Facility)...
Autre clin d'oeil ; lorsque Svetlana ne réussit pas à réintégrer le vaisseau spatial car sa combinaison "à gonflé" il s'agit bien évidemment d'une allusion à la mésaventure d'Alexeï Leonov lors de la mission Voskhod 2...
page 53 : le LK est incliné de plus de 15° par rapport à la surface de la Lune ce qui pose problème pour le décollage... L'étage de remontée du LM pouvait décoller sous un angle de 40° au cas où ! Sachant qu'atterrir sous un tel angle aurait bien évidemment provoqué une interruption immédiate de la mission... L'inclinaison maximale d'un LM :  Apollo 15 avec 11° !
15° est un maximum pour décharger le LM en toute sécurité !

 

En effet les deux premiers échecs rapportés de la N1 correspondent strictement à la réalité. 

Pour ce qui concerne les "incidents/accidents" touchant à l'aéronautique, je ne connaissais pas.  L'évocation d'un Mig 15 me rappelle bien évidemment la mort de Gagarine...

Un siège éjectable qui "s'enclenche intempestivement"... Cela arrive souvent ?   Un peu tiré par les cheveux mais cela me fait penser à la trappe explosive de Grissom lors de son vol Liberty Bell 7...

En effet, ce malchanceux Lucas Parmitano qui a failli mourir noyé dans sa combinaison spatiale... un comble ! 

Accident qui s'est produit un 16 juillet (2013), jour du décollage d'Apollo 11...  

 

Encore bravo pour votre BD et vivement la prochaine !

 

Jour J est un grand n'importe quoi. Une bd à oublier.

 

Bon j'ai craqué pour l'ouverture du compte Amazon (dingue quand même qu'il soit obligatoire d'indiquer son n° de tél - bien que ce dernier ne soit pas vérifié), et j'ai donc acquis la version Kindle.

Au deux tiers de la BD (je déguste par petites touches), j'adore !  

 

Moi j'ai pris la version Kindle, comme ça j'ai déjà tout lu !

Pas besoin de me taper la tête sur un mur !!!  

Pour l'histoire, j'en dis rien, vous avez rien lu ! 

 

Reçu aujourd'hui ! Une seule remarque d'ordre typographique (mais je suis tatillon là), il faut mettre un espace devant tous les symboles de ponctuation constitués de deux traits : point-virgules, deux points, points d'exclamation et d'interrogation.
En français c'est comme ça !
English people don't do that!
J'ai commencé les premières pages, pour l'instant c'est nickel. J'adore les dessins avec les vaisseaux, le sol lunaire... Bravo !

 

Je l'ai lu en version informatique, belle image, beaucoup de contenu, le récit non linéaire est surprenant mais crée un découpage efficace. j'ai des question (surtout pour séparer la réalité de la fiction) , mais je préfère les mettres en caché pour éviter les spoiles.

 

wettnic, j'ai trouvé des fautes d’orthographe, je te ferai un message personnel pour t'en faire part. En espérant que tu puisses modifier le document sur Amazon...

 

 

Vous aimez donc tant que ça revivre la course à l'espace avec la victoire de Apollo XI... ça me pose question.

 

Reçu ce midi !  

Je finis mon bouquin en cours et j'attaque après !!!

Cet album possède un graphisme remarquable et un sens des détails poussés à l’extrême ( … ) Il ravira tous les fans de la conquête spatiale.

Marie-Ange Sanguy Rédactrice en chef du magazine Espace & Exploration

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now